Vous êtes ici : Accueil / Patrimoine et curiosités / Sorinne-la-Longue

Sorinne-la-Longue

À voir à Sorinne-la-Longue

 

L’église de la Nativité de Notre-Dame

Rue du Centre

Cette église a remplacé un sanctuaire fort ancien. C’est une construction de style néo-classique en grès et calcaire, daté de 1846 et qui fut réaménagé en 1969.

Sa façade monumentalisée par un haut portail en plein cintre et une niche avec statue d’une Vierge à l’enfant datée de 1849 sur le socle.

 

 

Cimetière

Rue du Centre

Le cimetière abrite des sépultures en calcaire du 19e siècle parmi lesquelles se distingue une chapelle de style néo-gothique, sépulture de la famille de Severin. Le monument aux morts en forme d'obélisque trône au milieu de la pelouse d'honneur où sont inhumés les héros de guerre. Avec le temps, certaines de ces tombes avaient complètement disparu. Des travaux récents ont permis de redélimiter leur emplacement et de leur rendre une identité.

 

 

Ancien presbytère (propriété privée-Non visitable)

Rue du Centre, 39

Face à l’église, entouré d’un jardin clos d’un mur, cet ancien presbytère de style éclectique fut construit par l’architecte Donat-Joseph Glibert en 1865 comme l’indique la date inscrite en façade.

 

Ancienne école

Rue du Centre, 50

Datée de 1863 sur le corps principal, ancienne école de style éclectique construite en grès sous toit d’ardoise à deux versants. La bâtisse accueille aujourd’hui le «Foyer sorinnois».

 

Ancienne pompe publique

Rue Cochaute

 

 

Château (propriété privée-Non visitable)

Rue du Centre, 32

Cette élégante bâtisse néoclassique, constituée d’un volume rectangulaire blanc et implantée dans un parc à l’anglaise, fut commanditée par la famille de Severin en 1820. A l’arrière, on trouve une aile de dépendance réaménagée au 20e siècle et une remise à voitures des environs de 1800.

 

 

Source du Cratch

Accès par un chemin au bout de la rue Cochaute.

Un bac en pierre recueille l’eau de la source du Cratch, à laquelle on prête la vertu de soigner les orgelets. Selon certains anciens, on l’aurait appelée ainsi parce que l’eau sort du sol «crachant».

 

 

Potale

Rue du Vicinal

Au bord d’un chemin vicinal, cette potale monolithe en calcaire du 19e siècle est curieusement installée sur un enrochement imitant les grottes artificielles reposant sur un autel en grès.

 

Sacré-Cœur

Rue du Centre

Cette statue du Sacré-Cœur a été offerte au village par les châtelains pour «remercier le cœur sacré d’avoir protégé Sorinne aux jours mauvais de 1914 1918».

 

 

Calvaire

Rue Cochaute

 

 

 

Actions sur le document
Afficher ces pages dans www.assesse.be